Quelles sont les différentes façons de planter la prêle du Japon ?

La prêle du Japon, une plante préhistorique telle la fougère, cette vivace semi-aquatique, elle se plaît fortement dans les situations mi-ombragées à ensoleillése. Equisetum japonica, Equisetum japonicum ou encore Equisetum hyemale, de son nom scientifique, c’est une plante excellemment esthétique et droite. La prêle du Japon ou prêle d’hiver peut être plantée en bassin ou dans un pot, elle est follement gourmande en eau, cependant, même si cette vivace est incroyablement graphique et belle, elle reste très envahissante, donc, un taillage s’impose ! Comment tailler la prêle du Japon ? Plusieurs solutions existent pour freiner sa prolifération.

Comment faire pour tailler la prêle du Japon ?

La prêle du Japon est une plante ornementale rhizomateuse, par conséquent, très envahissante et invasive si aucun taillage ou coupe n’est prévu. Avant de commencer à tailler la prêle du Japon, il est nécessaire de vous munir :

  • D’un sécateur ;
  • D’un taille-haie électrique ;
  • De longues lames de sécateur.
  • De gants.

Pour tailler la prêle du Japon, commencez évidemment vers le bas, les taille-haies sont particulièrement appréciés pour tailler les prêles du Japon, spécialement sur les pointes terminales, taillez dans la même ligne, le résultat est parfait en termes de graphisme.

Aussi, pour réduire l’abondance de Equisetum japonica, il est vivement conseillé de placer une barrière anti-rhizomes pour maîtriser la pousse de cette vivace. Une autre solution s’offre à vous pour freiner la profusion, c’est de tout simplement la planter en pot et de le mettre en terre, une profondeur de 10 cm suffira amplement. Enfin, enlevez les tiges amochées ou perdues, mais aussi les tiges sèches.

Quand et comment planter la prêle du Japon ?

La prêle du Japon peut être plantée tout au long de l’année, elle n’est pas très exigeante, tout ce que cette plante demande, c’est un terrain humide et un sol acide, mais il est quand même conseillé de planter la prêle du Japon au printemps ou alors en début d’automne.

Pour planter la prêle du Japon, il y a, en effet, plusieurs méthodes, à savoir :

  • Plantation en pleine terre.
  • Plantation en pot.
  • Plantation dans un bassin.

Si vous optez pour une plantation en pleine terre, rappelons qu’il est important d’installer une barrière anti-rhizomes, pareil que le bambou, mettez la plante en terre, en ajoutant le substrat et arrosez à satiété.

La plantation en pot est parfaitement réalisable, parfois, c’est plus pratique et plus esthétique, si vous ne voulez pas que cette plante se propage. La plantation en pot commence par :

  • Munissez-vous d’un pot.
  • Ajoutez du terreau.
  • Placez les prêles du Japon et remettez le substrat.
  • Mettez en place une soucoupe sous votre pot.
  • Procédez à l’arrosage.

L’étape qui consiste à arroser des prêles est une phase importante, d’ailleurs, il faut continuer à arroser quotidiennement. En dernier, on retrouve la plantation de la prêle du Japon dans un bassin, attention, la profondeur ne doit pas dépasser les 10 cm. La plantation se fait avec un pot ou un panier.

Comment entretenir la prêle du Japon ?

Les prêles du Japon ne demandent pas un entretien particulier, sauf une grande quantité d’eau ! Son substrat ne peut tolérer la sécheresse, notamment en pot. Sinon, elles ne demandent aucune autre attention, bien sûr, veillez à bien retirer les tiges épuisées et mortes ou encore cassées, ainsi, la prêle du Japon gardera toute sa beauté et son élégance à la verticale.

En ce qui concerne les maladies et les bestioles, la prêle du Japon n’en a pas, elle ne contient ni de fleurs ni de graines, si vous souhaitez garder une belle forme et une bonne maîtrise de cette vivace, il faut tout simplement la tailler.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *