Tout savoir sur le prêle du Japon

La prêle du japon ou prêle japonaise est une plante à l’aspect magnifique et plumeux. Elle pousse dans les milieux humides et ombragés et on la trouve dans la moitié orientale de l’Amérique du Nord, du Canada à la Floride. Au Japon, elle est utilisée à des fins médicinales depuis des siècles. Les Chinois l’utilisent également comme plante médicinale depuis des siècles. En fait, ils appellent cette herbe Yin Yang Huo, ce qui se traduit par “la prêle du diable”. On dit que si vous mangez cette herbe, vos cheveux pousseront plus longtemps et plus épais, du moins selon la légende. Cette herbe est riche en silicium, qui aide à promouvoir une peau saine et la croissance des cheveux en renforçant les tissus conjonctifs entre les cellules. Voici tout ce dont vous devez savoir concernant cette plante aussi belle que mystérieuse.

L’historique de la prêle du japon

La prêle japonaise est une plante vivace originaire du Japon. On la trouve depuis les montagnes du sud jusqu’au nord du Japon. C’est une prêle qui a été utilisée traditionnellement dans la médecine populaire. La plante est souvent consommée sous forme de thé après avoir été bouillie et séchée au soleil. Historiquement, elle était également mélangée à d’autres plantes pour fabriquer des remèdes à base de plantes contre les douleurs articulaires et l’inconfort musculaire.

Le prêle du Japon est utilisée médicalement par les humains depuis des siècles et était à l’origine récoltée dans les champs et les forêts entourant les zones peuplées du Japon. Récemment, on a constaté une augmentation de la récolte de la prêle japonaise sur les versants boisés des montagnes en raison de la déforestation, ce qui signifie que la récolte de cette plante pourrait ne pas être durable à l’avenir si l’on ne gère pas soigneusement la taille de sa population.

Le prêle du Japon est un type d’herbe qui présente des similitudes avec le bambou. Elle possède des flavonoïdes et des saponines (substances actives) qui ont des effets diurétiques, comme le bambou. Ses tiges sont également riches en calcium et en silice. La prêle japonaise a plusieurs applications. Par exemple, elle est utilisée pour fortifier la peau et les os, ainsi que pour traiter les ecchymoses. Une étude publiée dans la revue BMC Complementary and Alternative Medicine a révélé que la prêle japonaise pouvait posséder de puissantes propriétés anti-inflammatoires grâce à sa teneur forte en flavonoïdes.

Les caractéristiques générales du prêle du Japon

  • nom scientifique : Equisetum hyemale
  • famille : Equisetacées
  • variétés : Equisetum hyemale, Equisetum hyemale ‘robustum’, Equisetum fluviatile, Equisetum scirpoides, Equisetum americanus
  • plantation : plantation en avril, en mai ou en septembre
  • exposition : soleil ou mi-ombre
  • type de sol : humide, immergé dans l’eau, acide
  • utilisation : en bassin, en massif, en pot ou en bac
  • feuillage : persistant
  • nuisibles : peu sensible aux nuisibles
  • arrosage : très important
  • croissance : rapide
  • longévité : vivace
  • hauteur : 0,50 à 1,50 m

Comment planter un prêle du Japon ?

La prêle japonaise est une plante vivace. Elle présente de nombreux avantages, comme l’amélioration de la qualité de l’eau et la réduction du ruissellement des engrais. Une plantation en pleine terre et en pot est possible . Tout d’abord, vous devez préparer le sol pour la plantation. La prêle japonaise peut tolérer les sols acides ou alcalins et elle peut pousser à l’ombre partielle ou en plein soleil. Le sol doit être humide mais bien drainé. Les graines doivent être semées de la fin du printemps au début de l’automne, au moins 6 semaines avant le premier gel de l’hiver. Elle peut être cultivée dans des lits, sur les rives des étangs, ou dans des étangs dont la profondeur ne dépasse pas 10 centimètres. Il pousse bien dans les sols acides, humides à submergés et est donc cultivé dans les lits, le long des rives des cours d’eau ou près des plans d’eau.

Plantation en massif

1) Creusez un grand trou de plantation pour tous les plans de prêle du Japon que vous souhaitez planter

2) Au fond, étalez une bâche avec une barrière anti-racines

3) Si vous utilisez de la terre de bruyère au lieu de la terre de jardin, ajustez son pH

4) Disposez vos mottes de manière à ce que les tiges soient parallèles au sol

5) Remplissez

Plantation immergée en bassin

1) Utilisez un panier par plante

2) Remplissez vos paniers de terreau aquatique pour y faire pousser vos plantes

3) Si vous voulez que le terreau reste en place lorsque vous les immergez, pensez à mettre une couche de gravier par-dessus

4) Immergez le panier à une profondeur de 10 cm ou moins

Plantation en pot

Placez une bouture d’une plante de prêle japonaise dans un pot et recouvrez-la de terre. Arrosez-la régulièrement. Les racines pousseront à partir du bas de la coupe et dans le sol, et finiront par transformer la partie coupée en une racine méconnaissable pour former une plante complète. Il est important de laisser la plante reposer sans être dérangée pendant au moins six mois avant d’envisager de la rempoter à nouveau.

Comment bien entretenir sa prêle du Japon ?

Taille du prêle du Japon

Vous pouvez couper les tiges avec des cisailles, mais il est préférable de ne pas utiliser de lame tranchante qui pourrait couper la chair ou la moelle de la tige. Vous pouvez également utiliser une débroussailleuse à fil ou même un désherbeur. Après avoir taillé la croissance, il vous faudra voudrez fertiliser votre prêle du Japon, ce qui l’aidera à pousser de manière plus luxuriante. L’avantage de la prêle japonaise est qu’elle nécessite un entretien minimal. Elle a une propension à se propager et, par conséquent, il est important de bien délimiter son territoire, notamment dans les jardins où elle risque de s’installer de manière agressive. En tant que plante de bassin, elle se prête particulièrement bien à la culture en pot. L’entretien de la prêle du Japon comprend la coupe des tiges fleuries, ce qui favorise la floraison de l’année suivante.

Arrosage de la prêle japonaise

Vous devez garder votre plante humide, car elle adore l’humidité. Maintenez toujours le sol humide mais jamais saturé ou gorgé d’eau afin de ne pas inonder les racines. Elle se plaît dans les sols humides, mouillés et bien drainés mais pas un sol gorgé d’eau. Elle doit être cultivée dans un sol riche en humus et bien drainé.

Paillage de la prêle japonaise

Il est recommandé de pailler la plante avec du compost ou de la tourbe autour d’elle, pour conserver l’humidité. Vous pouvez également ajouter des feuilles ou d’autres matières organiques pour couvrir la zone autour de la couronne de la plante . Il est également conseillé d’utiliser des feuilles ou des matières organiques comme paillis autour de la plante.

Fertiliser le prêle du Japon

La chose la plus importante à savoir est qu’elle n’a pas de besoins particuliers en matière d’engrais. Tout engrais de jardin équilibré conviendra bien à cette plante. Vous pouvez appliquer un engrais d’usage général une fois au début du printemps, juste avant le début de la nouvelle croissance. Vous pouvez également appliquer de l’engrais au milieu de l’été pour encourager la production de fleurs. L’engrais doit être pauvre en azote, environ 5 à 10 %.

Pour conclure sur le prêle du Japon

La prêle japonaise, ou prêle du Japon, est une plante qui est utilisée depuis des siècles en Asie. On lui attribue de nombreuses propriétés curatives, notamment la réduction des inflammations et le renforcement de l’immunité. Cet article traite de l’histoire de cette plante, de la façon dont elle peut être utilisée à des fins médicinales, ainsi que d’autres avantages que les gens ne connaissent peut-être pas. Que vous soyez à la recherche d’un soulagement pour une maladie ou que vous souhaitiez simplement avoir plus d’énergie dans votre vie quotidienne, découvrez ce que le prêle du Japon a à offrir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *