Quelles sont les différentes façons de tailler un laurier ?

Le laurier est une plante très facile à cultiver et à tailler, c’est une plante incroyablement florifère et odorante, elle apprécie plus particulièrement les régions du sud, comme la Méditerranée d’où elle est originaire. Cet arbuste adore le soleil et la chaleur, il est important de la tailler, sinon, elle pourra facilement atteindre 3 à 6 mètres de haut, de plus, ce n’est pas esthétique. Comment tailler le laurier ? À quelle période faut-il le faire ? Que ce soit en pot, en bac ou en pleine terre, voici nos conseils.

Quand et comment faire pour bien tailler un laurier ?

Avant de vous expliquer quand et comment tailler le laurier, il est utile de remarquer que la taille du laurier ne se fait qu’après 5 ans d’âge. Le laurier-rose est un arbuste rustique, il supporte aussi bien le froid que la chaleur, notamment dans le Sud.

En fin d’été ou début d’automne est la période la plus favorable pour procéder au taillage de votre laurier, c’est qu’il faut justement retenir, la taille est à bannir en période de gel, car la plante aura du mal à se cicatriser, mais aussi, sera plus vulnérable face aux maladies. Tailler un laurier en plein été vous privera malheureusement de sa floraison

La taille du laurier diffère selon le type de la plantation, en effet, on remarque deux types de tailles :

  • La taille du laurier en pot.
  • La taille du laurier en pleine terre.

Le laurier en pot se taille juste après la floraison, à savoir, en début d’automne, pour cela, il faut vous munir de gants et d’un sécateur, puisqu’il faut savoir que le laurier est une plante nocive par son latex toxique. Pour le tailler correctement et afin de lui redonner une forme correcte, il faut juste tailler les tiges débordantes.

La taille du laurier en pleine terre se fait aisément toute l’année, le printemps est la période idéale, pour cela, il va falloir enlever les parties sèches de l’arbuste, puis tailler plus large au niveau du sol et plus étroit au niveau de la hauteur.

Quels sont les différents types de tailles du laurier ?

En effet, il y a différentes façons de tailler le laurier, comme la taille en tige, la taille en buisson ou encore la taille en haie.

La taille du laurier en tige

Cette méthode d’élagage est la plus fréquente, car elle dégage un style élégant et fort décoratif, si vous optez pour ce style de tailles du laurier, alors, vous êtes obligé de le faire chaque année, dans le but de garder sa prestance. Il est important d’ôter les tiges aux extrémités, ce type de tailles s’adapte parfaitement avec un laurier dans un endroit reculé.

La taille du laurier buissonnant

Si vous souhaitez garder l’aspect feuillu de base, alors, la taille buissonnante est la solution idéale, vous devez juste tailler le centre, mais aussi couper le branchage d’un bon tiers.

La taille du laurier en haie

Ce type de tailles est en général léger, elle se fait toujours après la floraison, il faut tailler tous les deux ans si c’est un laurier en pot. La coupe ne doit pas être importante afin de garder le laurier sa taille en forme de haie.

Pourquoi il est nécessaire de tailler le laurier ?

Tailler le laurier aide à enrichir la prochaine floraison de cet arbuste, mais aussi, cela lui permet d’avoir un bon développement, aussi, tailler son laurier permet de conjurer les maladies.

La taille d’un laurier en pot doit s’effectuer tous les deux ans, en revanche, celui en pleine terre se fait en général, tous les 4 à 5 ans. En ce qui concerne le rabattage du laurier, la taille se fait quand le laurier devient trop pesant ou trop endommagé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *